galerie-duo-qr-code

Des QR codes pour la galerie Duo

La Montagne du 22 novembre 2020

Jean-Claude Castagna a installé quelque 70 œuvres dans ses quatre grandes vitrines. © Agence SAINT FLOUR

Des QR Code pour découvrir les œuvres des artistes de la galerie Duo à Saint-Flour  (Cantal)
Privé de visiteurs, le galeriste sanflorain Jean-Claude Castagna expose les oeuvres de « ses » artistes permanents et temporaires sur ses quatre vitrines et propose un QR code qui renvoie sur son site internet et sur chaque oeuvre.
« Comme tout est fermé et que les gens ne peuvent pas rentrer, j’ai eu l’idée d’utiliser mes quatre grandes vitrines pour y exposer toutes les œuvres qui sont à l’intérieur de la galerie ». Au confinement et à la fermeture des boutiques de produits non essentiels, Jean-Claude Castagna, propriétaire de la galerie d’art Duo, a ainsi trouvé une alternative en « amenant l’art dans la rue ».
L’art dans les vitrines, au plus près du public
Si depuis une semaine, ce sont donc quelque 70 tableaux de quatre artistes professionnels qui ont pris place dans les vitrines du n°6 de la rue du Breuil, chacun sa vitrine, d’autres œuvres devraient venir compléter cette exposition d’un nouveau genre. « L’idée, explique Jean-Claude Castagna, c’est de panacher tous les 8 à 10 jours avec des peintures ou des sculptures d’artistes amateurs locaux ».

Il suffit de scanner le QR code sur son téléphone pour obtenir toutes les informations des œuvres en vitrine.

Mais comme admirer une œuvre depuis la rue n’est pas chose courante et qu’il est plus difficile de s’en imprégner à travers une vitre, il a également mis en place un système de QR Code apposés sur sa porte d’entrée et sur chacune de ses vitrines. « Les gens qui passent dans la rue flashent le code sur leur téléphone et ont ainsi accès à toutes les informations de chaque œuvre, son nom et celui de l’auteur, sa technique, sa dimension, son prix… et peuvent l’acheter, en vente directe. Ils ont les renseignements tout de suite, sans attendre ». Et ça marche. « J’ai déjà un tableau qui est parti à Cannes », avoue le propriétaire, satisfait de cette expérimentation.Il suffit de scanner le QR code sur son téléphone pour obtenir toutes les informations des oeuvres en vitrine.

Le concours  du confinement

Jean-Claude Castagna a par ailleurs lancé un concours d’art en proposant, via sa page facebook, à tous les artistes en herbe ou professionnels, de réaliser une œuvre d’après l’extrait qu’il a lui-même choisi d’un poème d’une auteure tourangelle, Dany Lebrun, d’où il est originaire.
 Éclat pourpre des eaux à la face des lunes, œillet des crépuscules à la crête des dunes, écorce mauve sombre à la saison des prunes,
être là Beauté silencieuse,
portée sur des songes de peupliers humides en des demeures éblouies,
ou captive en sa nuit désolée sans ruisseau 

Dany Lebrun (poème pour inspirer les artistes)

Avec ce texte, « je souhaite, déclare le galeriste, jumeler l’écriture avec l’art. Mais il ne s’agit pas de chercher à recréer le poème. L’important c’est que ce soit de l’art et qu’il y ait dans l’œuvre des points du poème. Ça peut être une photo, une sculpture, un tableau, un dessin… Il n’y a pas de critères de support ni de format, ni d’âge… Tout le monde peut participer ». Seul impératif fixé par Jean-Claude Castagna : « que la réalisation soit terminée avant Noël et qu’ils m’envoient une photo de l’œuvre finale mais aussi une photo intermédiaire ». Toutes les créations seront ensuite « exposées » sur le site internet de la galerie, puis en réél sur les murs, « au printemps j’espère ».
Jamais à court d’idées, le propriétaire de la galerie envisage également d’organiser, d’ici l’été, « un grand week-end de créations dans la rue, sur de grands formats ».

 
Isabelle Barnérias La Montagne St-Flour

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.